Archive pour février, 2012

Interview Mike Luxembourger

 

 

« Je reste passionné »

 

Absent des circuits régionaux depuis son titre de champion de France National Mx1 en 2008, le mosellan Mike Luxembourger a frappé un grand coup lors de l’Enduropal du Touquet. Onzième dans des conditions dantesques, le « hérisson volant » revient sur son parcours et ses ambitions.

Interview Mike Luxembourger 5101_1114754521474_1605271427_271689_2317094_n 

Mike, tu termines 11e de l’Enduropale du Touquet, premier pilote privé et premier pilote Kawasaki, c’est un exploit à la mesure de tes attentes ?

 

« Je suis vraiment content et en même temps un peu déçu car à 30 minutes du drapeau à damier j’étais huitième et je serais passé septième avec le déclassement de Nicolas Aubin. J’ai perdu des places dans une chute et la moto ne voulait pas redémarrer. Je n’ai pas pris un bon départ mais j’ai remonté un à un les pilotes dans des conditions vraiment compliquées. J’ai doublé les pilotes officiels Deudon et Deparoit et je termine finalement premier pilote Kawasaki, c’est une satisfaction. Kawasaki France m’a prêté au dernier moment le mulet (ndlr : moto d’entrainement) d’Yves Deudon, une moto déjà bien fatiguée et avec deux potes ont a fait ce qu’on a pu lors des ravitaillements, forcément l’année prochaine j’espère approcher un top-5, ça serait fantastique. »

15861_1209573954476_1082521463_30592020_7634931_n

Depuis ton titre de champion de France National Mx1, on t’ avait perdu de vue petit à petit puis définitivement des circuits hormis quelques courses de sables, que s’est-il passé ?

 

« On va dire que j’ai eu mon titre de champion de France au mauvais moment. Durant la crise, je partais la saison suivante avec des ambitions en championnat de France Elite mais Kawasaki France n’a pas suivi. Je suis donc reparti en National Mx1 mais la motivation n’était plus la même et avec l’arrivée de mon deuxième enfant il a fallu faire un choix financier et familial. »

 

Tu n’as pour autant jamais fait vos adieux à cette discipline…

 

« J’aime le motocross et je resterai un passionné. J’ai donc fait le choix à l’époque de faire uniquement les courses de sable vu que c’est une texture où j’ai toujours été à l’aise. Les courses se déroulant l’hiver, cela laisse du temps l’été pour s’occuper de sa famille. Au fond de moi, j’ai toujours pensé que je pouvais faire un top-10 au Touquet qui reste la plus grande course de sable au monde.  En 2010, j’ai terminé 20 avec une moto vieillissante, un petit réservoir et aucune préparation. L’année dernière, j’étais neuvième avant de casser le moteur. Pour cette année je m’étais bien préparé physiquement avant Loon Plage en novembre où je fais treizième malgré un amortisseur cassé… »

10329_1186715703034_1082521463_30537842_5560074_n

Ces performances t’ont redonné gout à la compétition, tu vas participer à d’autres courses cette année ?

 

« Je suis toujours passionné, je continue à rouler à l’entrainement et je me sens bien sur la moto. J’aimerais bien pourquoi pas refaire quelques courses d’Elite et les belles courses de chez nous. C’est en quelque sorte un programme à la carte, le but est de se faire plaisir car refaire le championnat de France National Mx1 représente trop d’investissement personnel et matériel. Pourquoi pas les manche National Mx1 et Mx2 qui se disputeront en Lorraine ainsi que les belles épreuves du championnat Alsace-Lorraine. »

 

Mathias Brunner

moto ecole C.I.C |
LES MEILLEURS VOITURES AUX ... |
Auto Provence Racing Auto M... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MOTOS QUADS SCOOTERS ACCESS...
| **********PHOTOS D'ALPHA***...
| z750